L’étrange mise en scène du Régime Macron dans une petite école

Mais jusqu’où iront les « spin doctors » et autres propagandistes du Young leader d’En Marche ? Jusqu’où s’abaisseront-ils dans leurs coups de com pour tenter de garder la tête hors de l’eau, malgré une politique économique et sociale désastreuse ?

Apparemment, plus rien ne les arrête, et les images d’un Président répondant dans une petite école de campagne, à des questions minutieusement préparées à l’avance, flanqué d’un drapeau français et d’un drapeau européiste ainsi que d’un journaliste aligné en fin de parcours, font froid dans le dos tellement la mise en scène est en décalage avec la situation réelle.

Malheureusement, l’école n’est plus un lieu sacré, un sanctuaire, mais est devenue le défouloir des forces néo-mondialistes et de leurs relais, qui sont prêts à la fouler du pied pour faire avancer leur agenda, à la mettre en scène, à la rabaisser, elle et les enfants qui la fréquentent, qui se retrouvent ainsi transformés en marionnettes d’un Pouvoir qui les dépasse autant qu’il les méprise.

Ainsi, dans ce lieu hautement symbolique, le Young Leader Macron a affirmer détenir les preuves que le Président syrien aurait – on se demande bien pourquoi ? – utilisé des armes chimiques à la Ghouta contre son propre peuple, tout en se gardant bien de montrer ces prétendues preuves (une fiole d’anthrax ?).

Mise en scène infantilisante

Cette mise en scène infantile et infantilisante ne trompera que les gogos – il est vrai nombreux – tellement la déculturation et l’abrutissement des masses est en Marche.

Avec le Frexit et le rétablissement de la démocratie populaire, il sera temps de mettre un terme à ces interviews politiciennes montées de toute pièce dans des écoles pour attendrir le péquenot lobotomisé moyen, et il sera nécessaire de rétablir leur aura et leur sacre.

Dépolitiser l’école pour la réenchanter, la respiritualiser : voilà un programme qui prendra du temps, beaucoup de temps.

A mille lieues des réformes et des manipulations actuelles.

Partager cet article
  • 1
    Partage

2 pensées sur “L’étrange mise en scène du Régime Macron dans une petite école

  • 12 avril 2018 à 17 h 03 min
    Permalink

    Fallait oser dans une école primaire.
    Symboliquement, c’est énorme.

    Répondre
  • 13 avril 2018 à 17 h 16 min
    Permalink

    Oui mais avant de rétablir la dite « démocratie », il faudra passer par un temps de « dictature » pour rééduquer les gogos abrutis par plusieurs décennies de propagande grossière et ensuite aviser.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *