En attaquant la Syrie, Macron favorisera les terroristes islamistes

Le régime Macron, asservi à l’OTAN et aux forces occultes atlantistes et néo-mondialistes, pourrait largement favoriser les terroristes islamistes en affaiblissant la Syrie du Président Assad par des frappes sur ses bases militaires et, plus dément encore, par des frappes contre son allié russe présent sur le théâtre des opérations contre Daesh, Vladimir Poutine, en leur permettant de se refaire une santé militaire inespérée !

En effet, ce sont l’Armée Syrienne et l’armée russe qui ont très largement permis de démanteler Daesh, l’organisation terroristes aux sources plus qu’obscures, qui mène des attaques contre le peuple français depuis plusieurs années maintenant.

Si Macron et ses sbires en Marche désorganisent la lutte contre le terrorisme en Syrie, alors ils devront en répondre devant le peuple français souverain en cas de nouvelles attaques terroristes sur notre propre sol : tel est l’un des nombreux enjeux de la guerre en Syrie qui se prépare actuellement dans les salons feutrés de l’Otan.

Une inversion des priorités coupable

Si Macron et ses puissants alliés ne sont pas capables de comprendre l’ordre des priorités, entre des prétendues attaques chimiques sans preuves formelles et le terrorisme islamiste qui a pris racine en Syrie et en Irak, et qui se déploie et tue jusqu’en France même, alors c’est que la situation est particulièrement alarmante quant au management international.

Son mentor Sarkozy (qui a dit de lui « le même que moi, en mieux !« ), aujourd’hui rattrapé par la justice, avait largement contribué à transformer la Libye laïque de Kadhafi en un réservoir géant à terroristes islamistes et en migrants au départ vers l’Europe : Macron va-t’il faire de même avec la Syrie ?

Les Français accepteront-ils encore longtemps d’être les dindons de la farce, ou vont-ils commencer à réagir et à ouvrir les yeux, ne serait-ce que pour sauver leur peau ?

Nous le saurons bientôt…

Partager cet article
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *