Des employés de Google réclament la sortie des programmes militaires

Plusieurs milliers d’employés de Google ont réclamé dans une lettre publiée par le New York Times la sortie des programmes militaires du Gafa, en contrat avec le Pentagone sous le nom de code de Project Maven pour la mise en place d’algorithmes spécialistes et le traitement de données sensibles, et notamment dans l’utilisation de drones tueurs.

Peu à peu le vernis craque et l’écart entre l’image idyllique et la réalité des faits devient difficilement gérable :

Les Gafas étasuniens, que les grands médias alignés et les publicitaires de tous poils avaient abusivement décrits comme des entreprises bienveillantes et de Progrès de l’Humanité montrent peu à peu leur vrai visage : les oligopoles avides d’argent comme Facebook qui revend les données personnes de ses millions d’abrutis de clients, pour paraphraser son propre PDG, et Google qui trempe dans les programmes militaires les plus sordides.

Mécontentements grandissants

Du coup, le mécontentement monte tant chez les clients de ces entreprises para-militaires, à la lisière du renseignement et de la surveillance généralisée comme le rappelle le lanceur d’alerte Edward Snowden, que chez les employés mêmes de ces super-structures.

Il est temps de se réveiller et de renverser ces superstructures en lien avec l’Etat profond atlantiste et néo-mondialiste, avant qu’il ne soit trop tard, avant que l’Aurore Rouge décrite par Serge Monast ne s’abatte sur un monde totalement esclavagisé par des groupes privés ploutocratiques et ultra-puissants.

D’ailleurs, en Corée du Sud, l’un des principaux alliés des Etats-Unis en Extrême-Orient, un mouvement de boycott d’une université développant des robots tueurs prend de l’ampleur…

Partager cet article
  • 5
    Partages

Une pensée sur “Des employés de Google réclament la sortie des programmes militaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *