« L’enfer n’existe pas », confie le Pape François…

Source : 20minutes.fr

 » «L’enfer n’existe pas», explique le pape dans un journal italien, le Vatican dément

Scandale au Vatican. Le Saint-Siège a pris ce vendredi ses distances avec des propos attribués au pape François selon lesquels l’enfer n’existerait pas. « L’enfer n’existe pas, ce qui existe c’est la disparition des âmes pécheresses », a déclaré le pape dans un entretien avec Eugenio Scalfari, le fondateur du journal italien La Repubblica, paru ce vendredi.

Le Vatican a très vite démenti ces propos, qualifiant de « reconstruction » cette interview, qui n’est pas la première entre le vieux journaliste athée, qui aura 94 ans le 6 avril, et le pape argentin.

« Les âmes pécheresses ne sont pas punies »

« Aucune phrase mise entre guillemets » dans cet article « ne doit être considérée comme une retranscription fidèle des paroles du Saint-Père », assure ainsi le Vatican, soulignant que le pape François a certes rencontré Eugenio Scalfari mais pas dans le cadre d’une interview. (…) »

Lire la suite et la fin de cet article sur 20minutes.fr.

L’INTERROGATION DE FRANCE FREXIT

Alors, en marche vers Vatican 3, avec François ?

Partager cet article

4 pensées sur “« L’enfer n’existe pas », confie le Pape François…

  • 31 mars 2018 à 23 h 37 min
    Permalink

    C’est toujours un plaisir de voir la vérité triompher.
    L’enfer était un dogme non chrétien, emprunté à la Grèce antique et à d’autres religions non chrétiennes.
    L’enfer est une manipulation de l’esprit, pour mieux soumettre les peuples, à l’oligarchie, par l’intermédiaire de la religion.

    Répondre
    • 1 avril 2018 à 10 h 59 min
      Permalink

      En quoi l’enfer soumet-il les peuples ?

      En demandant de ne point tuer, de ne point voler ?

      Allez plus avant Electron libre, là vous restez à la surface des choses…

      Répondre
      • 1 avril 2018 à 16 h 41 min
        Permalink

        La peur ou la crainte sert à asservir plus facilement les peuples.
        Lorsque la religion avait une certaine notoriété sur les humains, elle avait besoin d’asseoir son pouvoir sur les peuples, grâce à des mensonges établis en dogmes ou autres, afin de contribuer à justifier le rôle du clergé qui s’accoquinait le plus souvent avec les pouvoirs en place.
        Bien sur pour justifier l’enfer, il fallait établir un autre dogme, celui de l’immortalité de l’âme.

        Ce que je soulève comme étant des mensonges, n’enlèvent en rien les valeurs élevées des commandements du Vrai Christianisme.

        Dans le christianisme originel, après la mort du dernier apôtre Jean ; l’opposant (ou Satan) s’est empressé de semer tout au long des siècles, de la mauvaise herbe, comme l’avait prédit Jésus Christ, et on peut dire qu’il n’a pas chômé ; mais plus on approche de la moisson plus la distinction entre le blé et la mauvaise herbe est frappante, car la connaissance sera grandissante.
        Malheureusement trop de mensonges dans les religions dites chrétiennes, ont réussi à détourner les humains de leur Créateur ; nous pouvons dire que Satan à assez bien manœuvré, même si je suis convaincu qu’il perdra au final.
        D’ailleurs pourquoi durant les périodes inquisitoires, posséder une bible pouvait avoir des conséquences très graves, car le clergé avait peur que le peuple ouvre les yeux, et découvre rapidement la supercherie.
        En particulier au moment des progrès technique comme l’imprimerie, et à l’excellent travail de certains traducteurs, la Bible s’est de plus en plus démocratisée, ce qui a eu des conséquences contestataires, ou protestation chez certains catholiques (protestants) ; et les divisions ont continué jusqu’à nos jours, à mesure que la Lumière devenait croissante.
        Bien entendu trop de lumière peut aveugler certains, surtout après une si longue période d’obscurantisme. C’est pour cela que des étapes étaient nécessaires.

        Répondre
  • 2 avril 2018 à 17 h 53 min
    Permalink

    Moi, ce que j’imagine aisément, c’est qu’au moment de notre mort ou dans les heures / jours qui viennent, notre ame elle sort de notre corps, et s’eleve pour rejoindre le créateur , et ce concept de « sortie » et « d’élévation » et d »être éjecté hors du corps  » a été simplifié par  » ciel » car c’était plus simple a expliquer. De même, les gens qui ont été très cruels, avides, matérialistes, envieux, trop accrochés au monde terrestre, ses plaisirs et ses vanités, ont sans doute la pire difficulté a s’ejecter de leur corps, et leur ame reste dans leur corps, conciente et rivée a jamais a une chair pourrissante, dans la tombe et sous terre !! On peut imaginer que c’est cette horreur qu’on a simplifié dans les termes  » enfer »  » sous terre »  » tortures éternelles  » etc … En effet peut-on imaginer quelquechose de pire qu’une pleine conscience restée prisonnière de la tombe, voire peut-être même , une pleine sensibilité physique de ce qui est en train de nous arriver à ce moment là ?
     » Tu l’as beaucoup aimé la matière, plus que tout ? Et bien, restes-y maintenant !!!  » Ricane ainsi Satan, devant nos yeux fixes et épouvantés , alors que nous luttons en vain pour sortir de nos corps !!
    C’est peut être ça, l’ enfer .

    Après ce commentaire absolument épouvantable 😂 je conclus : dans le doute il serait prudent d’essayer de vieillir en nous détachant des passions matérielles , car on sait jamais…..

    Et à propos, François…..Les ors du Vatican pèsent lourd, très lourd, faudrait penser a s’alléger , parce que…..
    😂😂😂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *